III. L’abolition

 

  • Abraham Lincoln

III.	L’abolition images

Abraham Lincoln est née dans le comté de Hardin dans l’état de Kentucky le 12 février 1809 dans une famille relativement pauvre. Après plusieurs voyages dans l’indiana mené par son père Thomas Lincoln, sa mère Nancy Hanks meurs alors qu’Abraham n’a que 10 ans. Lincoln doit en particulier son éducation a sa belle mère Sarah Bush Johnston qui lui a notamment appris a lire.

Abraham Lincoln est élu au Congrès des Etats-Unies  tout en exerçant la profession d’avocat. Dès cette période, ses positions sont anti-esclavagistes. Il se fait connaître par son anti esclavage, son éloquence et lorsqu’il se présente aux élections sénatoriales de 1858.

Lincoln fut choisi par les Républicains pour l’élection présidentielle de 1860. Il fut élu le 6 novembre 1860 et devint le 16e président des États-Unis.

Peu après l’élection, alors que le nouveau président n’est pas encore investi, sept États font sécession : la Caroline du sud,   Mississippi, la Floride, l’Alabama, la Géorgie, la Louisiane et le Texas. Après avoir mené lui-même les opérations militaires, il en confie la direction au général Grant en mars 1864. Sorti vainqueur de la guerre civile, Abraham Lincoln met au point un programme de reconstruction. Après plusieurs menaces de morts reçus pour l’assassiner, dans la matinée du 23 février 1861 à Baltimore il fut investi. Dès mars 1861, il affirma que l’Union ne pouvait être brisée.

 

  • La proclamation d’émancipation

 

La Proclamation d’émancipation était un document légal aux Etats-Unis, garantissant la liberté de tous les esclaves dans les Etats Confédérés d’Amérique. Il fut signé en 1862 par le Président Abraham Lincoln durant la Guerre de Sécession

Ce traité oblige Lincoln à abandonner sa prudence initiale pour une position tranchée en faveur de l’abolition. Son action s’oriente vers les territoires sécessionnistes. A l’automne 1862, il menace les Confédérés d’abolir l’esclavage s’ils ne rentrent pas dans le rang de l’Union. À l’expiration de l’ultimatum, le 1er janvier 1863, la Proclamation d’émancipation libère « toute personne asservie » située sur les territoires sécessionnistes. Elle autorise officiellement tout  les Noirs libres ou affranchis à s’engager dans l’armée de l’Union. La moitié des 180 000 Noirs qui combattirent au final aux côtés des Unionistes était des esclaves libérés.

stock-photo-10797861-emancipation-proclamation-replica-300x269

  • Abolition et reconstruction

Avant même la fin de la guerre, un consensus s’était dessiné au sein des républicains pour une abolition générale de l’esclavage sur l’ensemble du territoire des États-Unis. Le 8 avril 1864, le Sénat avait voté un amendement en ce sens mais la procédure d’adoption buta longuement sur l’hostilité des démocrates. Le 31 janvier1865, le 13e amendement est ainsi voté de justesse en remportant le nombre exact de voix requises. La ratification, nécessitant l’adhésion des trois quarts des états, fut obtenue dans le cours de l’année et le 18 décembre 1865 le 13e amendement était promulgué.

Dès les années 1870, la reconstruction était cependant perçue par l’ensemble des catégories de la population – Noirs comme anciens maîtres – comme un échec. Pour les anciens esclaves, la déception était à la hauteur de l’espoir qu’elle avait suscité. Les difficultés d’intégration qui provoquèrent les premières migrations du Sud vers le Nord à la fin des années 1870 annonçaient les grandes migrations du début du XX siècle. La persistance du racisme ainsi que la rapide séparation des Noirs et des Blancs dans de nombreux domaines de la vie sociale laissaient apparaître les prémices du système ségréguer  que viendraient institutionnaliser la série des lois Jim Crow dans le Sud du pays (Les lois Jim Crow est le surnom donné à toute une série d’arrêtés et de règlements promulgués généralement dans les municipalités ou les États du sud des États-Unis entre 1876 et 1964. Ces lois distinguaient les citoyens selon leur appartenance « raciale » et tout en admettant leur égalité de droit elles imposèrent une ségrégation de jure dans tous les lieux et services publics.)

En juillet 2003, le président Georgew Bush  avait parlé de l’esclavage comme « l’un des plus grands crimes de l’Histoire ». Cinq ans plus tard, la chambre des représentant des députer présente des excuses pour l’esclavage et la ségrégation raciale envers les Noirs. Puis c’est au tour du sénat de l’état unis  le 18 juin 2003,  sous la forme d’une résolution symbolique.

 

Conclusion

Grace aux éléments précédents nous pouvons conclure que l’esclavage est arrivé à cause des Européens, ils viennent surtout des colonies d’Amérique mais aussi beaucoup d’ Afrique. Les esclaves vivaient dans des circonstances dramatiques (conditions de vie horribles…). Mais en 1865 l’esclavage fut aboli sur tout le territoire des Etats-Unis, avec le vote du treizième, quatorzième et quinzième amendement et notamment grâce à Abraham Lincoln.

Publié dans : ||le 9 février, 2012 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

Comment s'est effectuée la ... |
funk98 |
alpin38 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | continent
| lesasdelaluftwaffe
| humanitehistoire